La Jeune Rue, une rue design à Paris

La Jeune Rue, une rue design à Paris
La Jeune rue, rue du Vertbois dans le 3ème arrondissement à Paris
(Janelle Zara)

PARIS – De l’extérieur, la rue du Vertbois (3èm arrondissement) semble inchangée, pourtant derrière les façades historiques les intérieurs sont en train d’être entièrement réaménagés. Le banquier Cédric Naudon a demandé à plusieurs stars — Ingo Maurer, Paola Navone, Nendo, Atelier Mendini, les frères Campana, Tom Dixon et d’autres — de donner vie à La Jeune Rue, lieu conceptuel de rendez-vous pour adeptes de gastronomie et de design. Tout en prenant soin de ne pas altérer les façades 18ème siècle, ce collectionneur autoproclamé détruit ainsi plus de 40 espaces pour laisser place au stand de nourriture coréen dessiné par Paolo Navone, au théâtre imaginé par Andrea Branzi et au bar à tapas conçu par Jasper Morrison, pour ne citer que ces exemples.

Le concept semble à proprement parler incroyable, un sentiment partagé par les designers en personne.

 

« C’est magique », s’est exclamée le designer Eugeni Quitllet devant BLOUIN ARTINFO lors de la conférence de presse mardi 30 janvier au soir. « Cédric Naudon m’a demandé de dessiner une fromagerie. Pourquoi moi ? Pourquoi une fromagerie ? » Bien qu’il ne soit expert ni en fromage ni en aménagement intérieur, le créateur industriel a « accepté la mission » et prévoit désormais de créer un espace conceptuel caractérisé par un service personnalisé ; les clients seront conseillés selon leurs goûts et non d’après ce qui leur fait envie puisque, contrairement à d’habitude, les fromages ne seront pas présentés en vitrine. « Aujourd’hui, nous voulons expliquer l’histoire de chaque fromage ; pourquoi il vaut mieux attendre un peu avant de le manger, avec quoi le déguster. Il y a beaucoup à dire. » (Et vous pouvez toujours le voir avant de l’acheter.)

Gastronomie et design dans un décor historique, cette équation a déjà porté ses fruits pour Cédric Naudon avec, il y a à peine plus d’un an, l'ouverture du Sergent Recruteur, un restaurant sur l’Île Saint-Louis entièrement décoré par Jaime Hayon (à l’origine d’un club japonais pour le nouveau projet) et depuis étoilé au Guide Michelin. Désormais étendue à toute une rue (et dépassant sur les adjacentes Volta et Notre-Dame de Nazareth), la recette de l’entrepreneur semble prendre de l'ampleur. Très récemment, il a ajouté les Londoniens Benjamin Hubert et Paul Cocksedge à sa liste de collaborateurs. Lors de la conférence de presse mardi soir, ces derniers avaient déjà commencé les repérages, bien que leur projet reste pour l’instant à définir. Les premiers espaces ouvriront fin avril avant une deuxième série d’inaugurations en septembre. Voici la liste exhaustive des projets confirmés :